Manifeste de l’art concret



L’art concret n’est pas un dogme, pas un « isme », il est l’expression d’une pensée intellectuelle. Il connaît une pluralité de langages.

L’art concret est déterminé par le résultat, par la visualisation d’une pensée et non d’une méthode.

L’art concret est le reflet de l’esprit humain pour l’esprit humain.

L’art concret s’oppose au sentimental, s’oppose au mysticisme.

L’art concret n’est pas une interprétation, une illustration, un symbole. Il est le réel.

L’art concret n’est pas une transposition de la nature.

L’art concret n’est pas une abstraction.

L’art concret n’est pas narratif, littéraire. Il est proche de la musique.

L’art concret prend forme avec l’aide de la couleur, de l’espace, de la lumière, du mouvement. C’est ainsi qu’il se concrétise.

L’art concret ne témoigne pas du privé. Il confirme l’universel.

L’art concret est lié à l’architecture, au dessin industriel.

L’art concret englobe le monde artificiel. Il ne différencie pas l’Art de l’art appliqué. La différence se situe dans la fonction.

L’art concret veut mobiliser notre sens esthétique, notre créativité, notre conscience sociale.

L’art concret veut clarifier, participer à l’harmonisation de notre monde artificiel.

L’art concret prend ce qu’il peut pourvu qu’il contribue à propulser la vie, la vraie.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •