Le mouvement beat, le minimalisme, le New Wave et R. Smithson – P. Halley



Le mouvement beat, le minimalisme, la new wave est un article de Peter Halley artiste américain néo-conceptuel. Dans cet article publié pour la première dans Arts Magazine (vol 55 – mai 1981),  il tente de trouver les points communs entre ces 3 mouvements qui ont marqué les années 60/70 .

 

Les adeptes du New Wave ont actuellement tendance à nier tout objectif commun avec les minimalistes. Ceci reflet profondément la rivalité entre générations et le climat de méfiance qui caractérisent l’art moderne depuis le XIXème siècle, situation à laquelle New York n’a bien sûr pas échappé. À un niveau plius conscient, on peut constater que ce sont à la fois les artistes du New Wave et ceux qui en font la promo timon qui s’engagent franchement dans la voie de la négation de l’Histoire. Les artistes sont mus par une colère incontrôlable ; les promoteurs doivent nier toute relation entre le New Wave et le passé s’ils veulent maintenir l’illusion de la nouveauté, illusion indispensable quand l’art vise un marché axé sur une classe grandissante d’entrepreneurs spéculant de plus en plus en fonction du concept d’obsolescence planifié.

 

Suite en Anglais sur :

 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •